Grippe et vitamine D

La vitamine D joue un rôle important de régulation du système immunitaire, y-compris la défense contre les infections virales.

Des expériences de culture de cellules in vitro soutiennent la thèse selon laquelle la vitamine D aurait des effets antiviraux directs.

On avait déjà remarqué que des animaux supplémentés en vitamine D résistaient mieux à la grippe. Lors de la récente épidémie de grippe A H1N1, des constatations semblables ont été faites au Canada et aux USA. Les personnes qui ont un bon statut vitaminique D ont une meilleure résistance à l’infection grippale. Les autorités sanitaires ont ainsi demandé, depuis que ces observations ont été réalisées, que l’on donne de la vitamine D lors des périodes d'épidémies grippales.

Des chercheurs se sont penchés également sur les cas de décès au cours de la pandémie de grippe espagnole aux Etats-Unis en 1918-1919. Ils ont étudiés ceux liés à la fois au virus de la grippe, et imputables aux infections pulmonaires bactériennes secondaires. Cette enquête menée à partir des données disponibles dans plusieurs états a montré une relation étroite entre le taux d'ensoleillement, été comme hiver, et la gravité des infections. Ils se sont basés sur la quantité d’ultraviolet B (UVB) comme indicateurs du statut de la population en vitamine D. Des corrélations très importantes ont été retrouvées : il y avait bien moins de décès, tant l’hiver que l‘été, les jours de bon index UV, que ce soit pour la pneumonie ou pour la grippe.

Extrait du livre : "Vitamine D hormone solaire source d'éternelle jeunesse".

Références et sources :

Textes extraits du livre "Vitamine D hormone solaire source d'éternelle jeunesse", éditions Clara Fama.

www.efsa.europa.eu/fr/scdocs/doc/nda_op_ej938_krill_oil_summary_FR.pdf

Adresse et contact
Découvrez Nos autres gammes... Et retrouvez-nous sur : Facebook.com/oemine